Travailler en EHPAD : tâches, qualités et qualifications requises

travailler en ehpad

Les EHPAD sont des maisons destinées aux personnes âgées dépendantes. Ce sont des logements médicalisés où les personnes vulnérables et fragiles reçoivent un accompagnement quotidien couvrant leur hébergement, l’animation de leur vie et tout le soin sanitaire nécessaire ainsi que leur restauration. Si vous désirez savoir plus sur comment travailler en EHPAD, vous êtes au bon endroit.

Ce qu’il faut savoir avant de travailler en EHPAD

Trouver un travail dans un Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) n’est pas trop complexe ces dernières années en France. Mais avant que votre candidature ne soit acceptée, il convient de savoir comment fonctionne ces établissements.

En effet, les EHPAD accueillent en moyenne entre 50 et 120 résidents ayant au moins 60 ans. Ces personnes ont besoin non seulement d’aide mais aussi de soin au quotidien pour des raisons de problème physique ou mental.

Toutefois, il est possible de travailler dans un EHPAD de taille plus réduite. Il s’agit des petites unités de vie qui peuvent accueillir seulement moins de 25 personnes. Vous pouvez ainsi, en travaillant dans ces maisons de retraite, offrir des services hôteliers, un accompagnement de la perte d’autonomie ou assurer une prise en charge des soins médicaux et paramédicaux de façon quotidienne.

En quoi consiste le travail dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ?

Travailler en EHPAD c’est faire partie du personnel qui prend quotidiennement soin des résidents pour le lever, le coucher, les repas, les promenades, les prises de médicaments, les repas ou autres.

En effet, vous travaillerez sous une équipe de coordination composée de médecins et d’infirmières coordinatrices. Les soins comme les pansements, la distribution des médicaments et la mesure de la glycémie sont assurés par le personnel soignant.

Ces médecins et infirmières se chargent également de coordonner les interventions du médecin traitant et des rendez-vous des résidents avec le spécialiste. Dans les EHPAD, les résidents ont la liberté de choisir leur médecin traitant.

Une forte demande de recrutement en Ehpad en France

Beaucoup de personnes pourraient se demander pourquoi travailler en Ehpad. Outre le fait que c’est un domaine où la demande de recrutement est forte, c’est pour l’amour du métier que les professionnels de ce secteur y travaillent. Ils se sentent utiles à travers la solidarité continue dont ils font preuve.

Mais l’autre facteur non négligeable est qu’en plus du nombre élevé d’Ehpad présents sur le territoire français, ces établissements (publics comme privés) expriment constamment leur difficulté à recruter.

En effet, 7 400 Ehpad sont fonctionnels en France et la population des personnes âgées (ayant au moins 60 ans) ne cesse pas de croître. Les statistiques du Ministère des Solidarités et de la Santé font état de 15 millions de personnes âgées d’au moins 60 ans aujourd’hui. Selon ces mêmes statistiques, cette population atteindra 20 millions en 2030.

Si la demande de main d’œuvre est aussi forte aujourd’hui, votre lettre de motivation pour travailler en Ehpad sera encore plus la bienvenue dans les prochaines années. Les prévisions pour 2060 montrent que 24 millions de français demanderont à intégrer une maison de retraite.

Qui peut travailler en Ehpad ?

Les professions valides pour travailler en Ehpad sont nombreuses. Ces derniers n’ont pas de raisons de se demander pourquoi travailler en Ehpad car ils sont les premiers qui peuvent bénéficier d’une embauche dans ces établissements médicalisés.

En effet, les postes disponibles dans ces maisons d’assistance sont : médecin coordonnateur, infirmier coordinateur, aide-soignant. De plus si vous êtes ergothérapeute, psychomotricien ou kinésithérapeute, vous pouvez commencer par rédiger votre lettre de motivation pour travailler en Ehpad.

De même, dans un établissement médicalisé, les compétences d’un orthophoniste, d’un animateur et d’un accompagnant éducatif et social (AES) sont requises. Alors un advf peut travailler en ehpad puisqu’il est formé pour contribuer au bien-être des personnes tout en respectant leur vie privée, leur dignité et leur intégrité.

Travailler dans les établissements pour personnes âgées : les qualités requises

Les trois premières qualités indispensables

La motivation pour travailler en Ehpad doit être soutenue par certaines qualités bien déterminées. En premier lieu, vous devez avoir le sens du contact. En effet, pour prendre soin des personnes âgées vous devez être capable de discuter avec eux afin de créer un lien.

Deuxièmement, vous devez savoir prendre du recul pour mieux analyser les situations auxquelles vous serez confrontés dans le but de trouver des solutions objectives. De même devriez-vous avoir beaucoup de volonté à servir les personnes âgées afin de vite gagner la confiance des résidents.

Les trois autres compétences complémentaires

La motivation pour travailler en Ehpad seule ne suffit pas car un recruteur en Ehpad rechercherait chez vous au cours d’un entretien, la créativité. En effet, votre créativité permettra de vérifier si vous pouvez assurer par exemple le poste d’animateur au sein de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Il en est de même pour votre sens de l’écoute et votre expérience. Ces deux dernières qualités sont déterminantes dans la réussite de votre entretien d’embauche dans une maison de retraite. Elles permettent respectivement au recruteur de savoir si vous saurez anticiper sur les solutions pendant les situations d’urgence et si vous êtes vraiment apte à travailler en Ehpad.

Les qualifications nécessaires pour travailler en Ehpad

Pour être par exemple, médecin gériatrie dans une maison de retraite, vous devez avoir le doctorat en médecine en plus du DESC de gériatrie. Le poste de médecin coordonnateur est subordonné à un doctorat en médecine plus le DESC de gériatrie ainsi que le diplôme d’université de médecin coordonnateur en EHPAD et une capacité de gérontologie.

Pour accéder aux postes d’infirmier et d’aide-soignant, il vous faudra obtenir respectivement le diplôme d’Etat d’infirmier et le diplôme professionnel d’aide-soignant plus des périodes d’enseignement théoriques et pratiques.

Le poste d’Assistant de soins en gérontologie nécessite une expérience en tant qu’aide-soignant ou aide médico-psychologique en plus de la validation de la formation de 140 heures pour l’obtention de son attestation de validation de la formation.

Si un advf peut travailler en Ehpad c’est parce qu’il aura eu un diplôme de niveau 3 composé de trois certificats de compétences professionnelles (CCP).

Travailler en EHPAD en tant qu’ergothérapeute demande la possession d’un diplôme d’Etat d’ergothérapeute après une formation de 3 ans. Le poste de psychomotricien nécessite un diplôme d’Etat de psychomotricien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.