Coût des matières premières : Définition, méthode de calcul et avantages

coût des matières premières

Le marché des matières premières est volatil et soumis à de nombreuses fluctuations. Ainsi, à certains moments, le coût du pétrole, de l’aluminium ou autre, peut être à la hausse ou à la baisse. Cependant, la connaissance du coût des matières premières est importante pour les entreprises, ceci pour de multiples raisons. Découvrez dans cet article toutes les informations sur les coûts des matières afin de mieux appréhender leur évolution.

Coût des matières premières : qu’est-ce que c’est ?

Pour mieux appréhender les variations du coût des matières premières, il convient de le définir clairement. En effet, le prix des matières premières se réfère à la valeur des composants de première nécessité entrant dans la fabrication d’un produit final. La nature de la matière première peut différer en fonction du domaine. Par exemple, dans l’industrie alimentaire, la matière première peut être la farine de blé, le sucre ou les œufs. Par contre, dans l’industrie du bâtiment, la matière première pourrait être le sable ou les graviers. En entreprise, le prix des matières premières est considéré comme une dépense directe en ce qu’il contribue à la réalisation des prestations de service.

Comment calculer le coût des matières premières ?

Le coût des matières premières est un condensé du prix d’achat, des taxes et des éventuels frais de transport. Pour déterminer le coût des matières premières, il est important de faire l’inventaire de chaque opération effectuée. Ensuite, il suffit de faire une addition des dépenses des coûts directs afin d’obtenir une somme totale. De cette somme, seront finalement déduites les dépenses réalisées pour obtenir le coût indirect qui sera considéré comme la valeur financière des matières premières.

Pourquoi connaître le coût des matières premières ?

La connaissance du coût des matières premières est très importante pour toute entreprise. Cela permet d’effectuer un suivi financier régulier dans le cadre de la production. La vérité est que le coût des matières premières varie constamment selon le cours du marché. De ce fait, il parait beaucoup plus difficile pour les petites entreprises de s’y dérober. Il est donc nécessaire de faire une veille en suivant de près le prix des matières premières sur le marché. La connaissance et l’anticipation des prix permettent d’acheter les produits à des prix bas surtout quand l’offre est supérieure à la demande. C’est la bonne occasion pour l’entreprise de faire le plein de produit dans son magasin. De plus, la connaissance du prix des matières premières permet aussi aux entreprises de faire du profit. En réalité, lorsque les matières premières sont achetées sur les meilleurs marchés, le coût d’achat est considérablement réduit. L’entreprise fait en conséquence des économies et peut dépasser ses concurrents.

Quels sont les facteurs qui influencent le cours des matières premières ?

Le coût des matières premières est influencé par de nombreux facteurs. On parle très souvent de spéculation pour expliquer ces variations périodiques.

Les progrès technologiques

L’évolution permanente de la technologie impacte grandement la productivité des matières premières. En vérité, l’utilisation des machines de plus en plus performante dans la production engendre une augmentation des matières premières sur le marché. Le coût des matières premières subit par conséquent, une baisse.

Les politiques économiques

La rareté occasionne une hausse du coût des matières premières sur le plan mondial. La référence est faite essentiellement à la baisse, à l’augmentation des taxes, à l’exportation ou à des subventions de l’État. La capacité de production augmente et entraîné une baisse des prix. Il faut noter que l’inverse est aussi possible.

Les crises politiques et sanitaires

Bon nombre de pays importateurs sont victimes des guerres et des conflits politiques. Cela engendre des incertitudes sur le marché des matières premières et une augmentation des coûts. Outre cela, les crises sanitaires empêchent la production des matières premières. La rareté occasionne une hausse du coût des matières premières sur le plan mondial.

Les catastrophes naturelles

De mauvaises conditions météorologiques et les catastrophes naturelles impactent négativement l’offre des matières premières. Étant donné que les récoltes dépendent de la clémence de dame Nature, lorsqu’elles sont mauvaises, l’offre est considérablement réduite. Or, une offre moins importante engendre une hausse des prix.

Comment tirer le meilleur parti de ses matières premières ?

L’achat des matières premières est la seconde dépense la plus importante après la masse salariale au sein d’une entreprise. Une optimisation de son stock est donc nécessaire afin de se tenir à flot. Il existe certains leviers sur lesquels actionner pour optimiser ses matières premières. En effet, l’optimisation passe par la création d’un lien solide entre l’entreprise et son fournisseur. Il est important de savoir avec qui négocier et faire affaire.

Le contrat entre les deux parties doit faire mention d’un prix fixe et des quantités de livraison déterminée. Des mesures de protection des charges et de la politique d’achat de l’entreprise doivent aussi être mentionnées avec précision pour une meilleure transparence. Au sein de l’entreprise, la mise en place d’une politique de réduction de la consommation est nécessaire pour une meilleure optimisation. En ce sens, il est indispensable de réutiliser les surplus de matières ou de les revendre. En outre, une transformation des habitudes et ses méthodes de gestion peuvent être d’une aide considérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.