Quelles sont les dispositions à prendre pour travailler en crèche ?

travailler en crèche

Dans la quête pour trouver un job, plusieurs opportunités s’offrent à vous. Parmi celles-ci figurent les métiers de la crèche. Très diversifiés, ces métiers de la petite enfance peuvent offrir un salaire convenable. En effet, il est possible de travailler en crèche avec ou sans diplôme. Nous vous donnons dans cet article plus de détails là-dessus.

Travailler en crèche : en quoi cela consiste ?

« Rien n’est plus simple que les métiers de l’enfance ! », dit-on. Or s’il y a lieu de comparer le travail en crèche à celui des autres branches du secteur de l’éducation, ce travail s’avère très délicat.

En effet, travailler en crèche consiste à prendre soin des enfants en les gardant, en les gérant et à leur apprendre à être autonomes dans un nouveau cadre de vie. En plus d’être capable de s’acclimater à chacun des enfants, le spécialiste de la puériculture se doit également de posséder toutes les qualités d’un bon parent.

Aussi curieux que cela puisse paraître, le travail en crèche n’exige pas toujours la présentation de preuves de qualification. Puisque les aptitudes à avoir pour ce travail sont purement d’ordre physique et moral, il est possible de le faire sans diplôme.

Pourquoi peut-on travailler en crèche sans diplôme ?

Tant que le poste que vous convoitez dans les métiers de l’enfance n’est pas administratif, vous pouvez travailler en crèche sans diplôme spécifique. Plusieurs raisons justifient le fait de pouvoir exercer le travail en crèche sans diplôme donc sans études supérieurs ou sans certificat de formation.

En effet, les critères requis pour travailler dans le domaine de la petite enfance sont la compréhension, l’amour pour les enfants, une grande patience envers ces petits anges et surtout le dynamisme.

Au cours de votre entretien d’embauche, dans votre lettre de motivation ou encore dans votre CV, il vous sera donc bénéfique de faire preuve de persuasion. N’hésitez pas à évoquer toutes vos expériences qui justifieraient aisément votre intérêt pour ce poste.

Les derniers sondages en France révèlent que 70 % des personnes ayant décroché un métier de l’enfance sont des parents ou ont déjà élevé des enfants. Cela est donc un atout si vous avez déjà le statut de père ou de mère. Mais dans le cas contraire, vous pouvez mettre en valeur vos valeurs physique et morale.

Détails sur le travail en crèche sans diplôme

Plusieurs postes sont disponibles dans une crèche : agent de crèche, éducatrice jeunes enfants, auxiliaire de puériculture, puéricultrice, infirmier (e), animateur d’accueil, agent technique ou directrice de crèche.

Travailler en crèche sans diplôme est possible pour les postes d’auxiliaire de crèche, d’animateur d’accueil et d’agent technique. Il est cependant possible de postuler pour d’autres postes. Dans ce cas, vous pouvez aussi faire jouer la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Lorsque vous optez pour cette dernière astuce, vous devez avoir l’un des profils suivants : détenir une expérience professionnelle de 3 ans au moins dans un métier de la même catégorie que celle d’ATSEM ou être parents de 3 enfants.

Quel diplôme pour travailler en crèche ?

En dépit de la possibilité de travailler en crèche sans diplôme, certaines compétences sont indispensables pour réussir sa mission de puéricultrice. Il est nécessaire d’avoir de la pédagogie et un sens poussé de responsabilité. Beaucoup se demandent alors quel diplôme pour travailler en crèche. Effectivement, la majorité des postes disponibles en crèche nécessite un diplôme pour passer le concours de la fonction publique.

Ainsi, est-il légitime de se demander le diplôme requis pour ce travail en crèche. En effet, il y a 5 diplômes qui peuvent vous permettre de faire le travail en crèche. D’abord, il a le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance qui a supplanté le CAP Petite Enfance depuis 2007. Il y a également le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de puériculture (DEAP).

Ceux qui se demandent quel diplôme pour travailler en crèche devraient savoir qu’il est possible de passer l’ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles) ou encore le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE) ou même le DEP (Diplôme d’Etat de Puériculture). Pour ces différentes qualifications, vous pouvez opter pour les cours présentiels tout comme vous pouvez choisir de les suivre à distance.

Salaire possible pour le travail en crèche

Comme tout travail légal, travailler en crèche vous permet d’être rémunéré selon le poste que vous occupez. En effet, le salaire des cadres de la petite enfance varie en fonction non seulement du poste, du sous-secteur mais aussi de l’établissement d’embauche.

Généralement, en début de carrière, le salaire des auxiliaires de puériculture et des animateurs se limite au SMIC. Par contre, les infirmiers et les éducateurs de jeunes enfants (bac + 3) commencent leur carrière souvent avec un salaire mensuel net compris entre 1300 et 1500 euros.

Quant aux directrices de crèche et aux puéricultrices, elles sont les seules à bénéficier d’un salaire vraiment consistant. En effet, elles peuvent atteindre un salaire de 3000 euros en fin de carrière.

Travailler en crèche : les possibilités d’évolution de carrière

Selon le poste que vous occupez, votre grade progresse tout au long de votre carrière en crèche. Ainsi, tout comme un agent de crèche peut finir auxiliaire de puériculture, l’auxiliaire de puériculture peut devenir infirmière puéricultrice (après 3 ans de pratique) ou éducatrice jeunes enfants en préparant son DEEJE.

De même, la puéricultrice peut avoir à la longue le statut de cheffe de service ou de directrice de crèche après des années d’expérience. L’éducateur de jeunes enfants pourrait aussi devenir directeur de structure d’accueil en préparant son DEIS (Diplôme d’Etat en Ingénierie Sociale).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.